Dimanche 3 avril 2011 — Dernier ajout mercredi 13 juillet 2016

Historique

Le logiciel est principalement le résultat du travail d’un prêtre, le père Dominique Redoulez. Il raconte lui même son histoire :

« J’ai commencé à développer Paroiciel sous le nom »Le Clocher" en 1994, quand j’étais vicaire à St Pasquier de Nantes, d’abord à usage personnel puis paroissial.

L’initiative a été menée en collaboration avec Mme Catherine Daniault, secrétaire.

Comme elle n’avait jamais touché d’ordinateur auparavant, elle m’a fait bénéficier de son appréhension très naturelle et spontanée de l’informatique.

A l’origine le produit a été conçu pour le monde Macintosh en utilisant 4e Dimension de la société ACI, qui a changé de nom depuis pour s’appeler 4D.

Depuis le début, je souhaite diffuser ce programme au plus grand nombre pour rentabiliser le temps important (soirées et congés) dédié à son amélioration.

Le site paroissial de St Pasquier, premier du diocèse de Nantes, est créé en 1995 essentiellement comme vitrine pour le téléchargement de Paroiciel.

C’est une solution efficace et peu couteuse en temps d’administration pour faire connaitre largement l’initiative à un public ciblé.

A cette époque, le surfeur internet qui télécharge le programme est forcément une personne déjà compétente en informatique et intéressée par ses enjeux. Est mis en ligne tout le nécessaire pour que cette personne puisse se débrouiller par elle-même. Le guide d’utilisation est mis à disposition dans ce but.

Il s’agit de limiter au minimum le courrier électronique généré par le site, pour avoir le moins possible de messages à fournir en réponse.

Néanmoins, Paroiciel évolue constamment au fur à mesure des échanges par méls.

Pour profiter personnellement des données enregistrées au secrétariat, je développe ensuite la possibilité d’accès par intranet à la machine du secrétariat depuis la machine de mon bureau dans la cure. J’achète aussi 4D Server pour tester l’architecture client-serveur entre les deux machines.

Cette configuration n’est cependant pas testée quotidiennement, car l’achat d’une troisième machine comme serveur serait trop onéreux pour deux utilisateurs seulement : les ordinateurs restent coûteux à l’époque et la priorité n’est évidemment pas là.

ACI ayant fait une version de 4D pour Windows, Paroiciel est adapté également à Windows 3.1 et testé sur Macintosh sous l’émulateur Virtual PC.

Arrivé sur les paroisses de Treillières et Grandchamp en Septembre 1998, je développe à usage personnel la possibilité de synchronisation des deux sites par méls. La version Windows 95 est testée sur l’ordinateur de Grandchamp puis la version Windows 98 sur le nouvel ordinateur de Treillières. Paroiciel est toujours développé et testé d’abord sur Macintosh. Les modifications sont régulièrement répercutées sur la version Windows du programme.

« Le Clocher » étant un nom trop peu spécifique pour un logiciel, « Paroiciel » est choisi en Janvier 2000. Le logo schématisant la façade de Saint Pasquier est affiché désormais en page d’accueil. Le vicaire de la paroisse voisine adopte personnellement le programme.

Un relevé des compteurs en Mai 2003 donne plus de 5500 téléchargements sur tous les sites où Paroiciel est référencé. Et 117 personnes ont demandé le cederom.

En Septembre 2003 je suis envoyé à Paris, hébergé à la paroisse Ste Jeanne de Chantal, pour étudier le droit canonique à l’Institut Catholique.

Le mémoire (140 pages) que j’ai produit pour valider la licence s’intitule : « Le respect des données nominatives dans les registres et fichiers paroissiaux. Perspective historico-canonique ». Dans la paroisse parisienne St Antoine des Quinze-Vingt, Paroiciel a été installé et fonctionne en client-serveur.

Depuis Septembre 2006, je suis aumônier de l’Hôtel-Dieu à Nantes. Sur le nouveau site, le compteur de Online.net indique 7 téléchargements quotidiens, auxquels il faut ajouter tous les téléchargements sur les sites-miroirs."

Depuis ce moment, Paroiciel a continué son chemin dans les paroisses de France et des pays francophones malgré l’arrêt de son développement, avec cependant un nombre de téléchargements continu sur tous les sites de référence. Des utilisateurs de longue date et des nouveaux venus ont souhaité pouvoir continuer à utiliser cet outil.

Les curés des paroisses de Verdun sur Garonne, Saint Majan de Haute-Save, Saint Bertand de l’Isle Jourdain convertis depuis 2006 ont décidé en accord avec le Père Redoulez de poursuivre le développement du logiciel.

Pendant l’été 2010, contact est pris avec les paroisses référencées comme utilisatrices du logiciel, mais peu l’utilisent encore, faute de suivi et d’évolutions. Cependant, l’attente est forte d’un outil de gestion pour faciliter la vie des curés – et surtout la gestion de leur agenda – ainsi que celle de leur secrétariat. La réflexion s’est d’abord orientée vers la poursuite du développement avec les mêmes outils que précédemment. Avec les conseils avisés et l’appui bénévole de quelques amis informaticiens, le choix est plutôt fait de ré-écrire entièrement le logiciel avec de nouveaux outils adaptés au monde communicant actuel. Ils décident fin 2010 de créer une association loi 1901 afin d’encadrer légalement le projet tout en conservant ses principes : facilité d’usage, gratuité, code-source ouvert, interactivité avec les utilisateurs.

Le père Dominique Redoulez cède à cette nouvelle association tous les droits sur le logiciel, le nom et le logo de paroiciel. L’une des premières tâches de l’association a été de rénover la communication autour de Paroiciel en refaisant le site (celui que vous avez sous les yeux) et en donnant un coup de jeune au logo.

L’association travaille maintenant à la rénovation du logiciel lui-même.